Festival International de Poésie du Mali Edition Albakaye Ousmane Kounta ( 1ère édition )

Mouvement Malivaleurs – PEN Mali – Poètes sans frontières Mali
De quoi s’agit-il ?
La 1ère édition du Festival International de Poésie du Mali vise à rassembler les poètes des pays voisins, du Maghreb et de la diaspora autour de la problématique de la Paix, du Dialogue des cultures et de la Réconciliation des coeurs et des esprits. Les contributions et débats mettront l’accent sur l’antériorité d’une littérature en langue arabe et en ajami, fruits des brassages entre Maghreb et Afrique noire et porteuse de concepts et leçons pour le présent. Un concours littéraire portant sur la lecture et l’écriture des très jeunes impliquera dès le mois de Février les écoles, les bibliothèques et les clubs de lecture.
Où et Quand ?
Le Festival se déroulera sur les sites suivants, Bamako, Ségou, Tombouctou, Gao, Mopti Les 28, 29 30 Mars 2018.
OBJECTIFS DE L’ACTION :
Contribuer à la construction de la paix, du dialogue des cultures, de la citoyenneté et de la réconciliation au Sahel, en mobilisant poètes et écrivains francophones et arabophones du Mali, de la diaspora, des pays du G5 Sahel et du Maghreb.

Sans titre-1
 DESCRIPTIF DE L’ACTION :
Le Festival international de poésie du Mali va porter sur :
 des activités de plaidoyer, des soirées culturelles
 Un concours littéraire destiné aux jeunes, avec un prix Albakaye Kounta
 Un atelier d’écriture portant sur les thèmes du festival
 Un Séminaire: Regards croisés, dans le temps et dans l’espace, sur le rôle des écrivains et intellectuels dans la construction d’une paix durable
 Des tables-rondes à Tombouctou, Niamey, Nouakchott et Bamako sur l’antériorité de la littérature africaine écrite en caractère arabe, ajami et sa place dans le patrimoine culturel
 La réédition actualisée de l’Anthologie de la poésie malienne
Le Festival prolonge le travail réalisé par notre organisation à travers la première Anthologie de la poésie malienne (2013) qui rassemble 38 auteurs, sur plusieurs siècles, de Sidi Yehia Et Tadelsi (16 siècle) à ce jour.
PAYS INVITES : Mauritanie, Maroc, Algérie, Tunisie, Niger, Burkina, Cote d’ivoire, Guinée, Sénégal, France …
RESULTATS ATTENDUS :
– Les écrivains et hommes de culture contribuent à ancrer dans les esprits les concepts de paix durable, citoyenneté et réconciliation.
– Les écrivains et hommes de culture de la sous-région et du Magrheb définissent une vision et agissent de manière solidaire
– Les élèves et étudiants développent leur capacité en techniques d’expression et débats sur la citoyenneté et la réconciliation au contact des professionnels de l’écriture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>