Colloque International des écrivains, Journalistes et Communicateurs traditionnels sur le thème : La montée des intégrismes

2E4A3797
Faisant suite à notre Rencontre Internationale des Écrivains sur la Paix et la Cohésion sociale en Afrique tenue à Bamako du 28 au 30 Septembre 2015 ( www.malivaleurs.net  www.penmali.com ), nous avons le plaisir de vous informer de la tenue de l’édition 2016 qui se déroulera en deux étapes, autour du thème La montée des intégrismes comme menace sur les droits et libertés.

1- Un Atelier préparatoire du 29 au 31 Août 2016 sur le thème : Regards croisés entre Chartes sociales précoloniales (Kurukanfuga/Dina du Macina, etc.) et constitutions africaines. Des  énoncés normatifs  précoloniaux en matière de droits et libertés ?
Les travaux pourraient porter sur les axes et questionnements suivants :

Les conventions et chartes précoloniales sur les droits et libertés dans le temps et dans l’espace
-Analyse de contenu des Chartes précoloniales. Ce qui survit et pourquoi les communautés se réfèrent plus à ces chartes, (dont certaines ont plus de 700 ans) qu’à la « Constitution », aux lois et autres textes.
-Quels sont les enjeux et stratégies pour les nouvelles générations, à l’heure où le caractère laïc de certains Etats paraît remis en cause par l’Islam politique et la montée du radicalisme ?
-Quelle est la pertinence des Chartes pour refonder des institutions républicaines et communautaires capables d’établir la paix et la justice sociale ?
-Quelles sont les stratégies spécifiques à mettre en œuvre par les écrivains et communicateurs (journalistes, griots et assimilés, artistes, rappeurs, etc.) pour engager le combat contre la mal gouvernance, la radicalisation, l’émigration, les dégradations de l’environnement ?
2-Un Colloque International du 24 au 28 Octobre sur le thème : La montée des intégrismes comme menace sur les droits et libertés. Comment anticiper en créant les cadres de mobilisation adéquats.
Le colloque prendra en charge les conclusions de l’atelier préparatoire et tentera de mettre en place un Forum Africain sur les droits et libertés.
Le collectif des initiateurs se tient à votre disposition le mardi 21 juin 2016, à notre bureau de Bakodjikoroni, entre 9 heures et 14 heures, pour partager les informations et mettre en place le Comité scientifique et le Comité d’organisation. Ceux qui le désirent peuvent envoyer par email leurs remarques et suggestions ainsi que leur accord et/ou propositions de participation aux Comités.

Les ateliers de créativité de Malivaleurs / PEN Mali ont donné naissance à un très jeune écrivain de 10 ans

Checik Tidiane est né en 2005 à Bamako. Il a été initié à l’écriture au sein des ateliers de PEN MALI à partir de 2012. Ce benjamin de la littérature malienne est l’auteur d’un autre texte intitulé « la Tristesse » et il a coécrit « Mon frère Ismael » avec sa petite nièce Fatoumata Dramé. Ce livre  » Ma Famille » a été publié grâce à l’appui technique et financier du centre  PEN Mali qui milite pour l’éducation et le leadership des jeunes. Il est également membre du club Littéraire et Artistique du centre PEN Mali de l’Institut du Sacré Coeur

Couv ma famille de Cheick Tidiane Traoré0U2A2113

Invitation de PEN Mali par PEN Guinée pour participer à la cérémonie d’hommage à Alpha Ibrahima Sow

CEREMONIE D’HOMMAGE A ALPHA IBRAHIMA SOW, SAVANT GUINÉEN

Dans le cadre de la Journée d’hommage à la mémoire du linguiste, chercheur et écrivain Alpha Ibrahima Sow, plusieurs centaines de personnes se sont retrouvées les 21, 22 et 23 janvier 2016 à Labé, en République de Guinée, pour répondre à l’invitation du Centre PEN de Guinée et du Musée du Fouta.

Les cérémonies ont enregistré la participation d’écrivains, de journalistes, de chercheurs, de traducteurs, d’étudiants, de professeurs d’université et de notabilités venant de Conakry, des 32 préfectures du pays et de la République sœur du Mali.

Plusieurs activités ont été menées :

  • La visite guidée du Musée du Fouta
  • L’inauguration de la Bibliothèque du Centre PEN de Guinée qui porte désormais le nom de Bibliothèque Alfa Sow
  • La visite à une école partenaire du centre PEN,
  • Visite aux patriarches des fondations Karamoko Alfa mo Labé et Thierno Aliou Bhoubha N’Dyan
  • Restitution du travail de recherche de Ismaila Samba Traoré dans une communauté villageoise qui a servi d’enquête
  • Hommages et témoignages sur l’homme
  • Conférences : Quatre conférences ont été réalisées dont les thèmes sont les suivant :
  • Langues et développement par Dr Mamadou Alfa Diallo, linguiste à l’Université de Conakry
  • La montée de l’extrémisme violent et l’enrôlement des jeunes par Ismaila Samba Traoré, Président de PEN MALI et Aicha Diarra Commissaire aux Relations Extérieures de PEN Mali,
  • La parenté séculaire entre les communautés Guinéennes et Maliennes avec illustration des travaux de recherche menés par Ismaila Samba Traoré Président du Centre PEN du Mali
  • Face aux problèmes liés au changement climatique, quelles solutions à proposer, présenté par Dr Cherif DIALLO fonctionnaire des Nations Unies en Poste à Bamako

 

Récipiendaires de la journée du Mérite littéraire 2016

Bakary KAMIAN, pour avoir consacré sa vie à documenter la mémoire du Mali           Albakaye Ousmane KOUNTA, Le plus grand poète malien vivant                                 Amadou Seydou TRAORE dit Djikoroni, père de l’édition malienne                               Doumbi FAKOLY pour l’ensemble de ses écrits                                                               Aminata Dramane TRAORE, Pour son combat contre le développement inégalitaire et pour la souveraineté   du Mali et de l’Afrique                                                                                     FEU Bouya BA, pour avoir consacré sa vie à l’essor de la librairie                                     FEU Moussa KONATE pour l’ensemble de ses écrits et pour son combat pour la promotion de la littérature.                                                                                                               Gaoussou DIAWARA, pour l’ensemble de ses écrits                                                   Ibrahima AYA et Aïda Mady DIALLO pour avoir mis en place La Rentrée Littéraire           Samba NIARE pour son plaidoyer constant pour la promotion du livre et de la lecture           Seydou BADIAN pour l’ensemble de ses écrits                                                             Ibrahima LY et Madina LY TALL pour leurs écrits respectifs et leur combat pour les libertés  Bintou SANANKOUA, pour sa trajectoire d’enseignant chercheur et ses écrits                   Fodé N’DIAYE et la Ligue des Patriotes pour le Développement pour avoir assuré le management des six ouvrages d’éducation civique de Ibrahima ONGOIBA

0U2A03430U2A03380U2A0352

Le 16 janvier 2016, le Musée national du Mali a abrité la 1ère journée du Mérite littéraire du Mali. Placée sous la haute Présidence du Pr Dioncounda Traoré, cette journées a honoré des personnalités, reconnues pour s’être distinguées par la qualité de leur engagement dans le plaidoyer pour le livre et la lecture, leur production littéraire ou leur vision managériale

Journée du Mérite Littéraire 2016

La Journée du Mérite Littéraire Samedi le 16 janvier au Musée National du Mali sous la haute Présidence de son SE Mr Dioncounda Traoré, Ancien Président de la République du Mali. Les personnalités qui seront honorées sont reconnues pour s’être distinguées par la qualité de leur engagement dans le plaidoyer pour le livre et la lecture, leur production littéraire ou leur vision managériale.

Pour en savoir plus cliquez sur : Journée du Mérite Littéraire sous la haute Présidence de SE Monsieur Dioncounda Traoré, Ancien Président de la République

 

Réactions de soutien à PEN MALI/MALIVALEURS suite à l’attaque terroriste survenue à Bamako

From John Ralston Saul / Ancien Président de PEN International (Londres)                    Cher Ismaïla, Président de PEN Mali, J’étais vraiment attristé d’apprendre la nouvelle de l’attaque terroriste sur l’hôtel à Bamako. J’espère que vous, ainsi que tous les membres de PEN, se porte bien et ne sont pas affecté personnellement par cette attaque. Évidemment, je pense à vous tous et ces journées si émouvantes que nous avons passé ensemble à Bamako. Avec toutes mes amitiés,

From Mohamed Sheriff/ PEN SIERRA LEONE (Liberia)                                                    Dear colleagues at PEN Mali, Malians and the bereaved families, We at PEN Sierra Leone wish to express our solidarity and compassion to you our brothers and sisters and to all affected nations for the unspeakable acts of barbarism inflicted on the innocent by elements who have completely lost their humanity. We join our colleagues across Africa and civilized and peace-loving people the world over to unequivocally condemn this unspeakably brutality by these agents of Satan. Nothing absolutely nothing can justify this murderous madness. We must not relent in our efforts to promote a world of tolerance, understanding and peaceful coexistence. God bless us all.
From Fatoumata Keita, Ecrivaine et chercheur malienne                                            Bonsoir à tous et à toutes, J’espère que cette macabre chaîne sera bientôt stoppée à travers le  monde, à  travers tout le monde entier. Quand on voit la beauté de la nature, les merveilles qu’il  peut y avoir, l’amour qui peut exister entre les êtres, la richesse de la vie,  et malgré tout cela, voir que certains ne pensent qu’à tuer, qu’à se tuer, on ne comprend pas. On s’interroge. On s’étonne, On se confond.On a mal et reste sans voix. Comment peuvent-ils détourner leurs esprits, leurs regards de cette beauté, de toutes ces richesses, de tout cet amour qu’on peut donner, qui reste à donner, de toutes ces merveilles dont regorge l’humanité, pour ne s’accrocher qu’à la haine, qu’à inhumanité? Solidarité et amour entre tous les êtres de cette planète, de tous les êtres épris de liberté qui voient encore la richesse de la vie. Que Dieu sauve le monde de tous ses esprits démoniaques qui ont besoin d’être délivrés de leur haine. Amen!

From Chirfi Moulaye HAIDARA, Vice-président de Malivaleurs                                              Un verset du Saint Coran est particulièrement édifiant: « repousse le mal par ce qui est meilleur, et voilà que celui avec qui tu avais une animosité devient tel un ami chaleureux » (Sourate 41/Verset35). Le Prophète Mohammed ( Paix et Salut sur Lui), ne disait-il pas, je cite  :  « Oh!  Dieu, je Te prie pour une science utile, un pain honnêtement gagné et un comportement qui Te soit agréablement « . Faut-il rappeler que la religion que nous partageons majoritairement au Mali est un islam modéré qui incarne des valeurs universelles. Cette religion de dimension mondiale fait instamment appel à l’amour du prochain, a la tolérance et au respect de l’autre. Soyons solidaires et conquérants au sens civilisé du terme, nous pourrons ainsi soulever, au besoin, des montagnes  pour réussir ensemble la paix et la cohésion sociale dans notre pays et partout où cela est requis, Inchalla ! Dans tous les cas, avant de comprendre, il faut croire et, comme chacun le sait, les vrais croyants de tous bords ont toujours fait preuve de clairvoyance telle que prescrite sous tous les cieux.

From Abdoulaye Fodé N’dione / Président Afrilivres ( Sénégal)                                     Chers Tous, Arrivé à Bamako le vendredi en pleine effervescence au cœur de l’événement parce que je me refusais de ne pas y aller quand le matin à Dakar cette atrocité m’est parvenue. Le Mali, c’est autrement, pas cette image d’horreurs que ces cinglés veulent imposer. Je me trouve actuellement à Bamako et je vous assure que les bamakois courageux
ont repris la vie. Pour dire simplement que leur pays ne sera pas l’otage de la cruauté
de la raquette et de tous asservissements. Résistons à ces fous quelle que soit l’origine. Nous sommes avec vous.

From Jean-Claude Awono/ Professeur de lettres Président de la Ronde des Poètes / Directeur du Centre culturel Francis Bebey (Cameroun)                                             Pendant que les Barbares frappaient l’hôtel Radisson à Bamako, une fillette actionnait sa ceinture de bombe à Kolofata à l’extrême-Nord du Cameroun, tuant encore de pauvres innocent. Nous sommes, frères et sœurs du Mali, frappés par le même malheur que nous devons condamner et combattre avec notre dernière énergie. Nous sommes tenus de mutualiser nos efforts pour renverser la « tendance du sang » que l’on s’ingénie à verser à tout bout de champ. La Ronde des Poètes du Cameroun, PEN Cameroun et les Editions Ifrikiya expriment toute leur solidarité et leur compassion au peuple du Mali en cette autre « heure rouge » de notre histoire commune. Et que Dieu nous bénisse.

From Raphaël Ndiaye / Directeur de la Fondation Senghor de Sénégal                           Aux Maliens et aux familles endeuillées, Nous sommes consternés par ce qui s’est passé à Bamako, ce vendredi 20 novembre 2015. Nous n’avons pas de mots assez durs pour condamner cette folie meurtrière, œuvre de suppôts de SATAN, en qui toute humanité est gommée. Ces gens seraient-ils prêts à canarder leurs propres géniteurs ?  C’est ce qu’il leur resterait à faire pour achever de convaincre de leur folie. Qu’y a-t-il de plus grave que le fou qui s’ignore doublé du néophyte inculte ??? Mais l’on ne peut mettre en péril la marche d’une nation pluriséculaire comme ce Grand Mali, qui nous a tant donné, et qui a proclamé dans sa Charte de 1236, l’inviolabilité et la dignité de la personne humaine, cinq cents ans avant la Révolution française, et bien plus encore avant la révolution des Etats-Unis d’Amérique et celle des Soviets. De tout cœur avec ce pays et ses fils, quoiqu’il arrive.

From Eric Joël BEKALE/ Président de l’Union des Ecrivains Gabonais (UDEG), et du PEN-Gabon                                                                                                                                     Très chers amis et frères du Mali,
Veuillez recevoir aux noms de l’Union des Ecrivains Gabonais (UDEG), du PEN-Gabon en gestation et en mon nom propre, toutes nos condoléances pour le deuil qui attriste le peuple malien et le continent tout entier. Nous sommes de tout cœur avec vous.
COURAGE!

From H.Zeinab Koumanthio Diallo/ PEN Guinée                                                            C’est donc avec beaucoup de consternation que nous avons appris que le Mali, notre pays frère, a été frappé  par une prise d’otage et des massacres survenus ce vendredi 20  novembre 2015 à l’hôtel Radisson Blu de Bamako.
En cette triste et douloureuse occasion, le Centre PEN Guinée présente à PEN Mali, ainsi qu’à tous. Les Maliens, ses condoléances les plus émues et exprime son soutien inconditionnel dans la lutte contre l’intégrisme religieux.